All posts by Olivier

Concert « The Straps » – 25 novembre 2018

By | Uncategorized | No Comments

Bonjour à tous,

THE STRAPS - Concert de nouvel an ˆ la Ferme Madelonne SterpignyLe dimanche 25 novembre à 15h, en l’église de Messancy, nous aurons le plaisir d’accueillir Les STRAPS pour le second concert de cette 4ème saison. Un dimanche festif en compagnie de ce groupe pour un voyage dans les Appalaches, au rythme de sonorités qui restent gravées dans les mémoires. Ce style musical a en fait pris ses origines au sein du peuple celte. Les colons irlandais ont émigré aux 18ème et 19ème siècles vers l’Amérique et ont apporté dans leurs bagages leurs instruments et leur musique. Puis vint l’influence du peuple noir avec le gospel et le blues. Le mélange des deux donna naissance au bluegrass.

Jean-Marie Giltaire, Jean-Marie Liégeois, Jean Belmont, Jean-Jacques Druart, Sébastien De Conynck et Jean-Pol Boegen animeront ce concert haut en couleur. Bonne humeur et authenticité au programme avec guitares, banjo, harmonica, mandoline, violon, contrebasse, percussions et harmonies vocales.

Concert Duo D’Âmes 30 septembre 2018

By | Uncategorized | No Comments

LMA0068Bonjour à tous,

Nous nous rapprochons à grands pas du concert d’ouverture de notre saison 2018-2019 !

Nous entamerons notre 4ème saison par la prestation de « Duo d’Âmes » : Avine Coulonval & Madeleine Jacques. Tantôt deux violons, tantôt violon-alto, ce duo composé de jeunes musiciennes belges est né en mai 2013 suite à une rencontre dans l’orchestre de chambre « Dextuor », dirigé par Thomas Van Haeperen.

Leur nom, « Duo d’âmes », a pour sens premier, un mélange entre âmes humaines et âmes instrumentales. C’est donc l’âme des artistes tout autant que celle des instruments qui permet à ce duo de vous proposer des interprétations riches en sonorités et en couleurs.

Ces musiciennes se produisent en concert dans un répertoire traversant tous les styles de la musique classique. Ce dimanche 30 septembre 2018 à 15h en l’église de Messancy, elles interpréteront un duo pour 2 violons de Joseph Haydn, un duo pour violon et alto de Wolfgang Amadeus Mozart, une sonate pour 2 violons de Jean-Marie Leclair, un duo pour violon et alto de Robert Fuchs et une passacaille en sol mineur de Johan Halvorsen sur un thème de Georg Friedrich Haendel.

Ce concert est organisé en collaboration avec le centre culturel d’Aubange-Athus dans le cadre du septembre musical.

Bonne semaine et à dimanche prochain !

Le comité de l’ASBL

Programmation 2018-2019 disponible !!!

By | Uncategorized | No Comments

Coloriage Instrument De Musique Rigolo Best Of Concept Note De Musique Dessin ColoriageBonjour à toutes et à tous,

La programmation de notre saison culturelle 2018-2019 est en ligne, vous pouvez dès à présent la découvrir sous l’onglet « Agenda ».

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour notre premier concert de la saison le dimanche 30 septembre 2018 à 15h avec Duo d’Âmes : les violonistes Avine Coulonval et Madeleine Jacques.

Au plaisir de vous retrouver à la rentrée, nous vous souhaitons un bel été !

Le comité

Concert de l’Orchestre Symphonique de Villerupt

By | Uncategorized | No Comments

A l’occasion de notre concert de clôture de la saison 2017-2018, nous aurons le plaisir et le privilège de recevoir l’Orchestre Symphonique de Villerupt le 27 mai 2018 à 15h. Ce concert fera la part belle à l’Italie en cette année du 40ème festival du film italien de Villerupt. Des musiques de films donc au programme avec Piovani, compositeur du film « La vie est belle » et Ennio Morricone réputé notamment pour ses partitions de « Il était une fois dans l’ouest » et « Mission ». L’orchestre interprétera « Le hautbois de Gabriel » (« Gabriel’s oboe »), tiré du film « Mission ». Une mélodie inoubliable qui a été nominée à l’Oscar de la meilleure musique de film en 1986.
Rossini sera mis à l’honneur avec deux œuvres de sa période italienne : L’ouverture de « L’italienne à Alger » et l’ouverture de « Tancrède ».
Notre voyage musical se poursuivra avec l’ouverture de « Matin, midi et soir à Vienne » de Franz Von Suppé.
Une belle surprise nous attend lors de notre étape en Argentine avec Astor Piazzolla qui a transcendé les frontières pour ouvrir les murs de la musique du monde.
Sous la direction de Rémy Narozny-Luppi, les musiciens nous emmèneront vers des horizons où passion rime avec émotion. Ne manquez surtout ce concert exceptionnel en l’église Saint Jacques de Messancy!01-orchestre-villerupt-officielle

Chorale Croc’Notes J-7

By | Uncategorized | No Comments

Bonjour à tous…

Plus qu’une semaine avant le concert de la chorale Croc’Notes de Ciney le dimanche 22 avril prochain à 15h !

Au programme: Manhattan-Kaboul (Renaud)Chorale stylisée ; Qui a tué grand-Maman ? (Michel POLNAREFF) ; Mentir (MAURANE) ; Que serais-je sans toi ? (Jean FERRAT) ; La Bohème (AZNAVOUR) ; Derrière les mots (SOUCHON/VOULZY) ; Prendre racine (CALOGERO) ; Les rêves sont en nous (Pierre RAPSAT) ; J’envoie valser (ZAZIE) ; Chante comme si tu devais mourir demain (FUGAIN) ; Le rêve du pêcheur (SOUCHON/VOULZY) ; Les yeux d’Émilie – (DELANOE) ; C’était bien (BOURVIL) ; Madeleine (BREL) ; Au train où vont les choses (MORGAN) ; Poulailler song – (SOUCHON/VOULZY) ; La java de Broadway (SARDOU) ; Chic planète (L’AFFAIRE LUIS TRIO) ; Les filles du bord de mer (ADAMO) ; Tournent les violons (GOLDMAN) ; Ensemble (RAPSAT).

Nous espérons vous retrouver nombreux pour ce tour de chants qui s’annonce vivant et pétillant !

Bonne semaine à toutes et à tous !!!

Chansons françaises par la chorale Croc’Notes

By | Uncategorized | No Comments

2017_Juin_13_DSC_0531_15438_Bonjour à toutes et à tous,

Nous recevrons la chorale Croc’Notes de Ciney le dimanche 22 avril 2018 à 15h pour un voyage à travers la chanson française avec entre autres des airs de Renaud, Souchon, Goldman, Fugain, Brel, Aznavour, Calogero, Zazie, etc… Nous vous invitons à venir partager avec nous le dynamisme et la joie de ces choristes passionnés.

Concert de l’ensemble baroque « Les Corybantes »

By | Uncategorized | No Comments

Corybantes 2017Après une pause de quelques semaines au creux de l’hiver, nous reprendrons le cours de notre saison musicale le dimanche 4 mars 2018 à 15h en l’église de Messancy. Pour ce troisième concert 2018-2019, nous accueillerons l’ensemble baroque de Longwy « Les Corybantes » qui nous proposera un programme autour de cantates et sonates… de BACH à TELEMANN… Ces 4 musiciens professionnels passionnés par leur métier vous offriront un très beau moment musical qui, nous en sommes certains, réchauffera les cœurs en cette fin d’hiver! Au programme :
– Sonate en trio pour 2 flûtes et basse continue d’après BWV 1039 en Sib M – Bach
– Sonate en trio pour 2 flutes Do M – Telemann
– Cantate Ach, Seele, Hungre, dürste, lechze – Telemann
– Cantate Gott weiss, ich bin von Seufzen müde – Telemann
– Cantate Ach Herr, strafe mich nicht – Telemann

Hommage à Pierre Pincemaille

By | Uncategorized | No Comments

Pierre PincemailleDurant ces cinq dernières années, nous avons perdu plusieurs grandes personnalités de la musique d’orgue du XXème siècle: Marie-Claire Alain, André Isoir, Michel Chapuis et le 12 janvier dernier Pierre Pincemaille. Toutes ces personnalités exceptionnelles auront su apporter beauté et lumière au service de la musique et plus particulièrement de leur instrument : l’orgue.

Loin de moi l’idée de disserter sur un homme que je ne connaissais pas personnellement et qui possédait des compétences musicales dont je ne disposerai jamais ; je tiens simplement à rendre hommage à un musicien ô combien talentueux que j’ai eu le plaisir et l’honneur d’entendre et de rencontrer brièvement.

Né à Paris, le 8 décembre 1956, dans une famille mélomane, Pierre Pincemaille commence le piano en 1965. C’est à l’initiative de son oncle qu’il découvre l’orgue à l’été 1968, le coup de foudre fut immédiat. Dès 1970, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, en solfège spécialisé, avant d’entrer, quatre ans plus tard, dans la classe d’orgue de Rolande Falcinelli. Il obtiendra cinq premiers prix – harmonie, contrepoint, fugue, orgue et improvisation –, avant de remporter cinq premiers grands prix aux concours internationaux d’orgue de Lyon (1978), Beauvais (1987), Strasbourg (1989), Montbrison (1989) et Chartres (1990).

Reconnu à travers le monde pour ses talents d’interprète et d’improvisateur, Pierre Pincemaille possédait une virtuosité « diabolique », il avait aussi le secret de registrations originales qui témoignaient de son imagination sonore et était un maître incontesté en matière d’improvisation. « Qui n’a pas entendu ne serait-ce qu’une fois Pierre Pincemaille improviser ne peut vraiment comprendre ce qu’est un improvisateur : une aisance technique quasi diabolique, une imagination débordante et un prodigieux métier »…(extrait de l’Orgue Normand). Le 29 novembre 1987, en la basilique Saint-Denis de Paris, il donna son premier concert en tant que titulaire à la prestigieuse tribune de la basilique cathédrale des rois de France, poste qu’il conservera durant trois décennies. Avec son épouse Anne-France, ils auront donné sans relâche leur temps et leur énergie au service des offices de la basilique avec pour seul objectif d’offrir à l’assemblée beauté et spiritualité.

Pierre Pincemaille était « un homme passionné, excessif en toutes choses, généreux, exigeant, engagé, dérangeant souvent… » (Anne-France Pincemaille 12-01-2018). Il n’aura peut être pas toujours fait l’unanimité mais il aura laissé à toutes et à tous une profonde et forte impression.

Pierre Pincemaille avait eu l’honneur et le plaisir de côtoyer en son temps le grand Pierre Cocherau, titulaire des grandes orgues de la cathédrale Notre-Dame de Paris de 1955 à 1984. Bien qu’il n’eut jamais été son élève, Pierre Pincemaille avait pour le maître une admiration sans bornes. Il passa des heures à écouter et analyser les improvisations de Pierre Cochereau afin d’en saisir l’essence même et de se familiariser ainsi à son art. Il aura par la suite le désir profond de « reproduire dans “sa” cathédrale de Saint Denis ce qu’il avait connu à Notre-Dame avec le grand Pierre Cochereau », écrit encore Anne-France Pincemaille. En matière d’improvisation, il était ainsi à mon sens et à ma sensibilité le digne fils spirituel de Pierre Cochereau.

A l’été 2015, voulant saluer une connaissance, Stéphane Mottoul, qui venait de remporter le 1er prix d’improvisation du concours international d’orgue de Dudelange , j’ai entendu Pierre Pincemaille en concert pour la première et la dernière fois de ma vie le samedi 29 août 2015. Il était alors président du jury avec Bernhard Haas et proposait un concert d’improvisation en clôture du festival. Il improvisa sur 3 thèmes successifs en se servant des thèmes proposés par lui-même aux candidats du concours d’improvisation. En premier, il improvisa dans le style de Johann Sebastian Bach une «Partita» sur le choral «Nun danket alle Gott» avec successivement: l’harmonisation du choral – «Ricercare» à 5 voix – variation «figurée» – variation en trio – variation «ornée» – variation «fuguée». En second il improvisa un «Allegro symphonique» sur deux thèmes ; et pour terminer il improvisa un «Noël et Variations». Je suis sorti bouleversé de ce concert que le maître avait su magnifier de sa grandeur musicale. Après le concert, un verre était organisé, j’ai ainsi pu brièvement saluer le maître qui, malgré les prémices de sa maladie, n’avait rien perdu de son panache. Ils s’en allèrent discuter avec Stéphane et je retournai chez moi la tête remplie d’émotions et de respect pour cet immense musicien.

Pour terminer, je reprendrai avec respect les mots que Pierre Pincemaille écrivait lui-même en hommage à Pierre Cocherau en septembre 1992 dans le coffret « Pierre Cochereau, L’organiste de Notre-Dame ». Je ne sais pas s’il aurait aimé la comparaison mais les mots sonnent tout aussi juste d’un Pierre à l’autre! Il vous suffira de changer seulement quelques mots (nom de famille, âge et cathédrale) mais le texte conserve tout son sens :

« L’enchanteur disparu, il serait aussi inepte que vain de pleurnicher sur l’âge scandaleusement prématuré que choisit le Destin pour le ravir à notre affection. On aura garde de ne point oublier l’activité inouïe développée par cet homme prodigieux: Pierre Cochereau aura toujours vécu « à 200 à l’heure » et, s’il est vrai que l’âge de cinquante-neuf ans est arithmétiquement jeune, celui qui demeurera toujours dans nos cœurs l’Organiste de Notre-Dame nous a légué une magnifique leçon de vie, ayant doté la sienne d’un contenu que bien des centenaires seraient en droit de lui envier. »

Merci Maître pour votre musique ! Avec mon respect…
Olivier Toussaint

Bonne et heureuse année 2018

By | Uncategorized | No Comments

Une année vient de s’écouler… Une autre frappe à la porte avec ses lendemains à découvrir ! Toute l’équipe de notre ASBL vous présente ses plus chaleureux vœux. Que cette nouvelle année soit pleine de sérénité, de paix, de santé, de petits plaisirs et de grandes joies…Et que votre bonheur soit durable. Que 2018 soit, pour vous et vos proches, comme un feu d’artifice, plein de moments forts et brillants ; comme un concert de musique, débordant d’émotions et de bonnes surprises…images.php

Concert Chorale Beynert – dimanche 12 novembre 2017

By | Uncategorized | No Comments

Sous la direction de François Levaque, la chorale du Beynert d’Arlon chantera les couleurs du baroque Beynert Arlonen mettant à l’honneur des compositeurs allemands (J.S. Bach et J. Pachelbel), italiens (Scarlatti et Lotti), anglais (H. Purcell et Haendel, devenu sujet anglais en 1726) et français (Rameau et de Boismortier). Vous entendrez des œuvres connues comme la célèbre Sarabande de Haendel dans une adaptation pour 3 voix mixtes, le Magnificat en ré de Pachelbel, des chorals de Bach, le très beau « Exultate Deo » de Scarlatti mais aussi d’autres chants à découvrir. La chorale sera accompagnée à l’orgue par Bérenger Goffette.