Agenda 2021-2022


L’ASBL De nouvelles orgues pour Messancy a le plaisir de vous présenter sa cinquième saison musicale 2019-2020. Cette nouvelle saison propose d’octobre 2019 à avril 2020 une programmation variée avec quatre concerts dans des styles différents comédie musicale et chansons françaises, musique classique, musique celtique ou encore musique de films.

Tous les concerts seront présentés le dimanche après-midi à 15h en l’église de Messancy. A la fin des concerts, un moment convivial vous est proposé et vous permet de rencontrer les musiciens.

Avant chaque concert, le programme interprété par les artistes sera sur la page d’accueil de notre site. Nous serons également présents sur Facebook. Merci de diffuser autour de vous.

Le ticket d’entrée le jour du concert est à 16 euros. (Gratuité pour les enfants de moins de 12 ans)
Des préventes au prix de 13 euros sont disponibles aux emplacements suivants :
Librairie du Centre (Chez Lionel & Vanessa) – B-6780 Messancy, 11 rue des Chasseurs Ardennais
Eglise de Messancy – les dimanches à la sortie de la messe (10h45) – auprès de l’organiste, Olivier Toussaint.
Office de Tourisme du Pays de Longwy – F-54400 Longwy-Haut, Place Darche – Puits de Siège
Centre Culturel d’Aubange – B-6791 Athus, 17 rue du Centre
Park Music Arlon – B-6700 Arlon, 5 Rue de la Poste
Par virement bancaire au plus tard 1 semaine avant le concert sur le compte courant de l’ASBL BE 29 0004 3181 1664 en précisant en communication vos noms, nombre de personnes et date du concert choisi. Les billets seront alors à récupérer en billetterie le jour du concert (Renseignements au secrétariat par téléphone 0032/(0)470.89.34.63 ou par mail info@orgues-messancy.be).

Programmation de la cinquième saison culturelle 2019-2020 à l’église de Messancy :

  • Cette saison musicale 2019-2020 s’ouvrira le dimanche 6 octobre 2019 à 15h avec une comédie musicale composée et mise en scène par le CHOEUR EN PORTEE d’arlon. Le groupe vocal a intitulé ce spectacle « Mortel », mais ne vous laissez pas impressionner par le titre … 40 choristes, 6 musiciens et 2 acteurs vous emmènent dans l’univers déjanté et comique d’une chorale assurément pas comme les autres ! Rendez-vous à l’église de Messancy avec cette création originale et réjouissante de « Chœur en Portée ».

    La saison dernière, Chœur en portée a fêté ses 20 années d’existence. Le répertoire est constitué uniquement de variété française sous toutes ses formes. Les chants sont accompagnés par un ensemble d’instrumentistes et présentés avec des chorégraphies préparées par la chorégraphe, Sophie Kemp. Pour cette comédie musicale, outre les 40 chanteurs/danseurs, il y aura également l’intervention de deux acteurs : Eric Bartholomé et Géraldine Seynave. Ce projet un peu fou a été lancé par le chef de chœur, René Burnotte et a trouvé directement l’assentiment du comité, de la chorégraphe et de tous les musiciens du groupe. Pendant deux ans, toute l’équipe a planché sur ce projet, créant petit à petit l’histoire et les chants qui s’y intègrent. https://www.choeurenportee.be/mortel

    MORTEL MESSANCY 06 octobre 2019 bis

  • Nous accueillerons ensuite un trio inédit pour notre second concert du dimanche 24 novembre 2019: Ulric Berg (saxophones), Christian Debecq (flûte et saxophones) et Jean-François Georis (orgue et tuba). Ces trois musiciens vous feront voyager dans leur univers coloré A LA RENCONTRE DES TUBES… ! Au programme des œuvres et arrangements de : J. Alcock, J.S. Bach, E. Bozza, A. Crepin, C. Debecq, B. Douglas, L.J.A. Lefébure-Wély, M. Noël, F. Poulenc, J.B. Singelée, J. Stanley.

    Ulric Berg a commencé ses études musicales à l’école de musique d’Arlon pour ensuite les poursuivre aux Conservatoires de Luxembourg, y obtenant entre autres le 1er Prix Interrégional de Besançon (France). Il fréquente ensuite successivement le Conservatoire de Liège et de Bruxelles (classe de Mr Alain Crepin) et y obtient ses Premiers Prix de saxophone, solfège ainsi qu’un Diplôme Supérieur avec la plus grande distinction en musique de chambre. Avant de se consacrer à l’enseignement, il a fait partie des musiques militaires belges : Chasseurs Ardennais et Musique de la Gendarmerie. Actuellement, à côté d’autres activités musicales, dont des enregistrements en quatuor de CD, notamment avec la Musique Royale des Guides et avec Les Sax Players sur instruments originaux Adolphe Sax, Ulric Berg joue en soliste ou dans de nombreuses formations de musique de chambre et orchestres d’harmonies dont le CRM d’Aubange. Il a enseigné le saxophone et la musique de chambre au Conservatoire de Musique de la Ville d’Esch-sur-Alzette. Depuis 2012, il est en fonction à l’Ecole de musique du Canton de Redange (L).

    Après ses études musicales à l’école de musique de Bruxelles, Christian Debecq a intégré les Conservatoires de Mons et Bruxelles et y a obtenu ses Premiers Prix de saxophone, solfège, flûte moderne et baroque, histoire de la musique et enfin son Diplôme Supérieur en saxophone et en musique de chambre. Il a été également lauréat de nombreux concours dont Tenuto.
    A côté d’autres activités musicales, dont des enregistrements en solo, il joue dans de nombreuses formations de musique de chambre et orchestres d’harmonies ou symphoniques, dont le quatuor Les Sax Players.
    A côté de l’enseignement du saxophone et de la musique de chambre en Belgique, à l’école de musique de l’Union Grand-Duc Adolphe (L), au Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg et à l’Ecole de musique du Canton de Redange (L), Christian Debecq s’adonne également à la composition pour différents instruments : saxophone, piano, violoncelle, hautbois, flûte.

    Après une formation à l’académie de musique de Bouillon, Jean-François Georis s’inscrit à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie (I.M.E.P.) à Namur. Il suit les cours d’orgue dans la classe de Monsieur Firmin Decerf et obtient en 1995, le titre de Lauréat en orgue et en pédagogie musicale avec grande distinction : titulaire des premiers prix d’orgue, de solfège, de contrepoint, d’harmonie pratique, d’harmonie écrite et d’histoire de la musique.
    Professeur d’orgue, d’histoire de la musique et de composition à l’académie de la ville d’Arlon de 1995 à 2012, il est aujourd’hui chargé de cours de formation musicale pour l’U.G.D.A. (Union Grand-Duc Adolphe) au Luxembourg. C’est aussi dans cet établissement qu’il a obtenu (en tant qu’élève) le diplôme de la première mention à l’euphonium dans la classe de Monsieur Yves Schumacher en juillet dernier.
    Après avoir été titulaire des orgues de Jamoigne, Jambes-Centre, Athus et Musson, il est aujourd’hui Maître de Chapelle de l’Eglise Saint Martin d’Arlon.
    Il se produit régulièrement en concert avec le trio Euterpe, ainsi qu’en soliste.
    Il est aussi le claviériste du duo « Sopriano » avec Annie Constant, dans un répertoire cette fois orienté vers la chanson française, anglaise, pop/rock d’hier et d’aujourd’hui.
    Il dirige également le groupe vocal des « Polysons », ainsi que l’harmonie de la commune de Helperknapp (GDL) et est 1er euphonium au Cercle royal Musical de Aubange.

    Berg-Debecq-Georis 24 novembre 2019

  • ANNULATION DUE AU CORNONAVIRUS COVID-19
    Pour notre troisième concert, le dimanche 15 mars 2020 nous accueillerons le groupe « ALERIONS » qui vous proposera un concert dont le répertoire s’inspire de musiques celtiques et traditionnelles. Les musiciens partagent avec le public leur passion pour ces musiques et chants irlandais, écossais et bretons. Des rythmes entraînants, des ballades envoûtantes et beaucoup de bonne humeur au programme avec violons, flûtes, guitares, accordéon, harmonica, percussions et harmonies vocales.

    Le groupe Alérions est composé de musiciens originaires de Metz et Nancy. Leurs instruments ont résonné dans tous les départements de Lorraine, mais également en dehors de la région. Ils se sont produits à l’Arsenal de Metz avec un orchestre symphonique dans le cadre de la Saint Patrick. Le nom du groupe « Alérions » provient des trois alérions présents sur les armoiries lorraines. En héraldique, les alérions sont de petits aigles dépourvus de becs et de serres, c’est-à-dire pacifiques. L’origine des armoiries serait légendaire. En effet, à la fin du Moyen Âge, la croyance était que les ducs de Lorraine descendaient du célèbre Godefroy de Bouillon. Celui-ci aurait tué trois oiseaux d’une seule flèche lors de la prise de Jérusalem par les croisés en 1099. Cet évènement extraordinaire devait être le signe que Godefroy deviendrait le roi de cette ville et pour mémoire, il aurait ajouté ces oiseaux, appelés alérions, sur la bande rouge de son écu.

    Groupe Alérion - 15 mars 2020

  • ANNULATION DUE AU CORNONAVIRUS COVID-19
    Le duo « Made in Belgium » initialement programmé à cette date ne pourra pas assurer le concert suite à la décision de l’accordéoniste Cristian Perciun de s’engager dans une vie monastique orthodoxe. Le violoncelliste Pierre Fontenelle, second acteur de ce duo, nous propose donc un autre ensemble pour ce concert : le quatuor Aïda. Nous clôturerons notre saison avec ce concert haut en couleur le dimanche 26 avril 2020. Formé en 2017, le Quatuor Aïda a vu le jour suite à une envie commune de partager avec le public leur passion pour la musique. Au-delà du vaste répertoire pour quatuor à cordes qu’ils affectionnent, ces quatre musiciens de l’Opéra Royal de Wallonie et de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège aiment aborder d’autres styles tels que le tango et les musiques de films.


    Sofia Constantinidis a commencé le piano et le solfège à l’âge de 5 ans. Elle reçoit son premier violon à l’âge de 8 ans et entre dans la classe de Madame Milstein-Gilissen au Conservatoire de Verviers. En septembre 2000, elle entre au Conservatoire Royal de Musique de Liège dans la classe de Philippe Koch. Elle y obtient ses 1ers prix de violon et de musique de chambre avec grandes distinctions. Elle entame alors une licence en violon et termine son cursus en 2006 avec grande distinction. Durant ses années d’études, Sofia a présenté plusieurs concours : elle a remporté le premier prix du Concours Edouard Deru et est lauréate du Concours Dexia. Lors de sa dernière année d’études, elle présente et remporte le concours d’entrée à l’orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie, qu’elle intègre de façon permanente en août 2006. Elle a également la chance de participer à divers projets musicaux avec notamment l’Ensemble orchestral Mosan, l’Ensemble Aria, l’Euro Symphonique Orchestra… Elle a été Konzertmeister de l’Orchestre Jean-Noël Hamal pendant deux ans et a participé à la production « Le Magicien d’Oz » d’Ars Lyrica et l’opéra « Brundibàr » produit par le festival de Wallonie en 2014. Parallèlement au travail d’orchestre, Sofia se consacre beaucoup à la musique de chambre, notamment avec « Octocorde » : avec Maritsa Ney, le duo de violonistes se produit régulièrement en concert. Depuis 2014, Sofia fait partie du tout nouvel « Orchestre de Chambre de Liège », composé d’une quinzaine de musiciens à cordes.

    Maritsa Ney débute l’apprentissage du violon à l’âge de 3 ans à l’académie de musique de Bastogne. A 17 ans, elle intègre le Conservatoire Royal de musique de Liège dans la classe de violon de Philippe Koch. Elle y étudie également la musique de chambre avec Mr Jean-Gabriel Raelet ainsi que les cours d’improvisation de Mr Garrett List et de Mr Michel Massot. En 2009, elle obtient sa licence avec grande distinction et en 2012 son diplôme d’agrégation en violon. Dès l’âge de 9 ans, Maritsa découvre les joies de l’orchestre grâce à son professeur de violon Mr Jean-Marie George avec l’ensemble Les Archets du Sablon qui lui donnera l’occasion de prester dans de nombreux pays. Par la suite, elle enrichit son expérience au sein de l’orchestre Jean-Noël Hamal où elle a été konzertmeister durant trois ans, de l’Euro Symphonique Orchestra, l’orchestre Louis Poulet, l’Orchestre de Chambre du Luxembourg, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Depuis 2008, Maritsa est violoniste titulaire à l’Opéra Royal de Wallonie. En 2014, Maritsa s’associe à la violoniste Anne-Sylvie Primo et fonde l’Orchestre de Chambre de Liège, elle y occupe la place de chef de pupitre des seconds violons. Maritsa Ney se produit également en soliste ou en formation de musique de chambre. Cette violoniste aux multiples facettes fait partie de plusieurs ensembles.

    Après des études aux Conservatoires de Metz et de Rueil-Malmaison couronnées par trois médailles d’or en alto et musique de chambre, par un Premier Prix Interrégional en 1998 et par le Premier Prix du Concours de Cordes d’Epernay la même année, Violaine Miller intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Pasquier et Françoise Gnéri en alto, et de Jean Mouillère en musique de chambre. Elle y obtient un Premier Prix dans ces deux disciplines, respectivement en 2002 et 2003. Désireuse de diversifier ses expériences professionnelles, elle collabore régulièrement avec l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, sous la direction de chefs prestigieux. Plus récemment, elle a occupé le poste d’alto solo de l’Orchestre de Chambre du Luxembourg de 2006 à 2009, avant d’intégrer l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Également intéressée par la musique de chambre, Violaine Miller remporte le Premier Prix du Concours de Normandie en quatuor avec piano en 2000, et continue à être régulièrement invitée par diverses formations et festivals tels que le Salon de Musique, les Ensembles Stravinsky et Lucilin, les Rencontres Musicales de La Prée.

    Pierre Fontenelle est belgo-américain. De retour en Belgique en 2014, à l’âge de 16 ans, il suit les cours d’Eric Chardon dans la section « Jeunes talents » à l’Institut Supérieur de Musique de Namur. Il a fréquenté les plus grands violoncellistes lors de masterclasses et a participé à divers festivals européens. En juin 2019, Pierre Fontenelle s’est vu décerner le premier prix « Edmond Baert » au Concours International de Violoncelle de Woluwe-St-Pierre et le prix d’interprétation de la Fondation Feldbusch.

    quatuor Aida 1


Agenda 2021-2022


L’ASBL De nouvelles orgues pour Messancy a le plaisir de vous présenter sa cinquième saison musicale 2019-2020. Cette nouvelle saison propose d’octobre 2019 à avril 2020 une programmation variée avec quatre concerts dans des styles différents comédie musicale et chansons françaises, musique classique, musique celtique ou encore musique de films.

Tous les concerts seront présentés le dimanche après-midi à 15h en l’église de Messancy. A la fin des concerts, un moment convivial vous est proposé et vous permet de rencontrer les musiciens.

Avant chaque concert, le programme interprété par les artistes sera sur la page d’accueil de notre site. Nous serons également présents sur Facebook. Merci de diffuser autour de vous.

Le ticket d’entrée le jour du concert est à 16 euros. (Gratuité pour les enfants de moins de 12 ans)
Des préventes au prix de 13 euros sont disponibles aux emplacements suivants :
Librairie du Centre (Chez Lionel & Vanessa) – B-6780 Messancy, 11 rue des Chasseurs Ardennais
Eglise de Messancy – les dimanches à la sortie de la messe (10h45) – auprès de l’organiste, Olivier Toussaint.
Office de Tourisme du Pays de Longwy – F-54400 Longwy-Haut, Place Darche – Puits de Siège
Centre Culturel d’Aubange – B-6791 Athus, 17 rue du Centre
Park Music Arlon – B-6700 Arlon, 5 Rue de la Poste
Par virement bancaire au plus tard 1 semaine avant le concert sur le compte courant de l’ASBL BE 29 0004 3181 1664 en précisant en communication vos noms, nombre de personnes et date du concert choisi. Les billets seront alors à récupérer en billetterie le jour du concert (Renseignements au secrétariat par téléphone 0032/(0)470.89.34.63 ou par mail info@orgues-messancy.be).

Programmation de la cinquième saison culturelle 2019-2020 à l’église de Messancy :

  • Cette saison musicale 2019-2020 s’ouvrira le dimanche 6 octobre 2019 à 15h avec une comédie musicale composée et mise en scène par le CHOEUR EN PORTEE d’arlon. Le groupe vocal a intitulé ce spectacle « Mortel », mais ne vous laissez pas impressionner par le titre … 40 choristes, 6 musiciens et 2 acteurs vous emmènent dans l’univers déjanté et comique d’une chorale assurément pas comme les autres ! Rendez-vous à l’église de Messancy avec cette création originale et réjouissante de « Chœur en Portée ».

    La saison dernière, Chœur en portée a fêté ses 20 années d’existence. Le répertoire est constitué uniquement de variété française sous toutes ses formes. Les chants sont accompagnés par un ensemble d’instrumentistes et présentés avec des chorégraphies préparées par la chorégraphe, Sophie Kemp. Pour cette comédie musicale, outre les 40 chanteurs/danseurs, il y aura également l’intervention de deux acteurs : Eric Bartholomé et Géraldine Seynave. Ce projet un peu fou a été lancé par le chef de chœur, René Burnotte et a trouvé directement l’assentiment du comité, de la chorégraphe et de tous les musiciens du groupe. Pendant deux ans, toute l’équipe a planché sur ce projet, créant petit à petit l’histoire et les chants qui s’y intègrent. https://www.choeurenportee.be/mortel

    MORTEL MESSANCY 06 octobre 2019 bis

  • Nous accueillerons ensuite un trio inédit pour notre second concert du dimanche 24 novembre 2019: Ulric Berg (saxophones), Christian Debecq (flûte et saxophones) et Jean-François Georis (orgue et tuba). Ces trois musiciens vous feront voyager dans leur univers coloré A LA RENCONTRE DES TUBES… ! Au programme des œuvres et arrangements de : J. Alcock, J.S. Bach, E. Bozza, A. Crepin, C. Debecq, B. Douglas, L.J.A. Lefébure-Wély, M. Noël, F. Poulenc, J.B. Singelée, J. Stanley.

    Ulric Berg a commencé ses études musicales à l’école de musique d’Arlon pour ensuite les poursuivre aux Conservatoires de Luxembourg, y obtenant entre autres le 1er Prix Interrégional de Besançon (France). Il fréquente ensuite successivement le Conservatoire de Liège et de Bruxelles (classe de Mr Alain Crepin) et y obtient ses Premiers Prix de saxophone, solfège ainsi qu’un Diplôme Supérieur avec la plus grande distinction en musique de chambre. Avant de se consacrer à l’enseignement, il a fait partie des musiques militaires belges : Chasseurs Ardennais et Musique de la Gendarmerie. Actuellement, à côté d’autres activités musicales, dont des enregistrements en quatuor de CD, notamment avec la Musique Royale des Guides et avec Les Sax Players sur instruments originaux Adolphe Sax, Ulric Berg joue en soliste ou dans de nombreuses formations de musique de chambre et orchestres d’harmonies dont le CRM d’Aubange. Il a enseigné le saxophone et la musique de chambre au Conservatoire de Musique de la Ville d’Esch-sur-Alzette. Depuis 2012, il est en fonction à l’Ecole de musique du Canton de Redange (L).

    Après ses études musicales à l’école de musique de Bruxelles, Christian Debecq a intégré les Conservatoires de Mons et Bruxelles et y a obtenu ses Premiers Prix de saxophone, solfège, flûte moderne et baroque, histoire de la musique et enfin son Diplôme Supérieur en saxophone et en musique de chambre. Il a été également lauréat de nombreux concours dont Tenuto.
    A côté d’autres activités musicales, dont des enregistrements en solo, il joue dans de nombreuses formations de musique de chambre et orchestres d’harmonies ou symphoniques, dont le quatuor Les Sax Players.
    A côté de l’enseignement du saxophone et de la musique de chambre en Belgique, à l’école de musique de l’Union Grand-Duc Adolphe (L), au Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg et à l’Ecole de musique du Canton de Redange (L), Christian Debecq s’adonne également à la composition pour différents instruments : saxophone, piano, violoncelle, hautbois, flûte.

    Après une formation à l’académie de musique de Bouillon, Jean-François Georis s’inscrit à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie (I.M.E.P.) à Namur. Il suit les cours d’orgue dans la classe de Monsieur Firmin Decerf et obtient en 1995, le titre de Lauréat en orgue et en pédagogie musicale avec grande distinction : titulaire des premiers prix d’orgue, de solfège, de contrepoint, d’harmonie pratique, d’harmonie écrite et d’histoire de la musique.
    Professeur d’orgue, d’histoire de la musique et de composition à l’académie de la ville d’Arlon de 1995 à 2012, il est aujourd’hui chargé de cours de formation musicale pour l’U.G.D.A. (Union Grand-Duc Adolphe) au Luxembourg. C’est aussi dans cet établissement qu’il a obtenu (en tant qu’élève) le diplôme de la première mention à l’euphonium dans la classe de Monsieur Yves Schumacher en juillet dernier.
    Après avoir été titulaire des orgues de Jamoigne, Jambes-Centre, Athus et Musson, il est aujourd’hui Maître de Chapelle de l’Eglise Saint Martin d’Arlon.
    Il se produit régulièrement en concert avec le trio Euterpe, ainsi qu’en soliste.
    Il est aussi le claviériste du duo « Sopriano » avec Annie Constant, dans un répertoire cette fois orienté vers la chanson française, anglaise, pop/rock d’hier et d’aujourd’hui.
    Il dirige également le groupe vocal des « Polysons », ainsi que l’harmonie de la commune de Helperknapp (GDL) et est 1er euphonium au Cercle royal Musical de Aubange.

    Berg-Debecq-Georis 24 novembre 2019

  • ANNULATION DUE AU CORNONAVIRUS COVID-19
    Pour notre troisième concert, le dimanche 15 mars 2020 nous accueillerons le groupe « ALERIONS » qui vous proposera un concert dont le répertoire s’inspire de musiques celtiques et traditionnelles. Les musiciens partagent avec le public leur passion pour ces musiques et chants irlandais, écossais et bretons. Des rythmes entraînants, des ballades envoûtantes et beaucoup de bonne humeur au programme avec violons, flûtes, guitares, accordéon, harmonica, percussions et harmonies vocales.

    Le groupe Alérions est composé de musiciens originaires de Metz et Nancy. Leurs instruments ont résonné dans tous les départements de Lorraine, mais également en dehors de la région. Ils se sont produits à l’Arsenal de Metz avec un orchestre symphonique dans le cadre de la Saint Patrick. Le nom du groupe « Alérions » provient des trois alérions présents sur les armoiries lorraines. En héraldique, les alérions sont de petits aigles dépourvus de becs et de serres, c’est-à-dire pacifiques. L’origine des armoiries serait légendaire. En effet, à la fin du Moyen Âge, la croyance était que les ducs de Lorraine descendaient du célèbre Godefroy de Bouillon. Celui-ci aurait tué trois oiseaux d’une seule flèche lors de la prise de Jérusalem par les croisés en 1099. Cet évènement extraordinaire devait être le signe que Godefroy deviendrait le roi de cette ville et pour mémoire, il aurait ajouté ces oiseaux, appelés alérions, sur la bande rouge de son écu.

    Groupe Alérion - 15 mars 2020

  • ANNULATION DUE AU CORNONAVIRUS COVID-19
    Le duo « Made in Belgium » initialement programmé à cette date ne pourra pas assurer le concert suite à la décision de l’accordéoniste Cristian Perciun de s’engager dans une vie monastique orthodoxe. Le violoncelliste Pierre Fontenelle, second acteur de ce duo, nous propose donc un autre ensemble pour ce concert : le quatuor Aïda. Nous clôturerons notre saison avec ce concert haut en couleur le dimanche 26 avril 2020. Formé en 2017, le Quatuor Aïda a vu le jour suite à une envie commune de partager avec le public leur passion pour la musique. Au-delà du vaste répertoire pour quatuor à cordes qu’ils affectionnent, ces quatre musiciens de l’Opéra Royal de Wallonie et de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège aiment aborder d’autres styles tels que le tango et les musiques de films.


    Sofia Constantinidis a commencé le piano et le solfège à l’âge de 5 ans. Elle reçoit son premier violon à l’âge de 8 ans et entre dans la classe de Madame Milstein-Gilissen au Conservatoire de Verviers. En septembre 2000, elle entre au Conservatoire Royal de Musique de Liège dans la classe de Philippe Koch. Elle y obtient ses 1ers prix de violon et de musique de chambre avec grandes distinctions. Elle entame alors une licence en violon et termine son cursus en 2006 avec grande distinction. Durant ses années d’études, Sofia a présenté plusieurs concours : elle a remporté le premier prix du Concours Edouard Deru et est lauréate du Concours Dexia. Lors de sa dernière année d’études, elle présente et remporte le concours d’entrée à l’orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie, qu’elle intègre de façon permanente en août 2006. Elle a également la chance de participer à divers projets musicaux avec notamment l’Ensemble orchestral Mosan, l’Ensemble Aria, l’Euro Symphonique Orchestra… Elle a été Konzertmeister de l’Orchestre Jean-Noël Hamal pendant deux ans et a participé à la production « Le Magicien d’Oz » d’Ars Lyrica et l’opéra « Brundibàr » produit par le festival de Wallonie en 2014. Parallèlement au travail d’orchestre, Sofia se consacre beaucoup à la musique de chambre, notamment avec « Octocorde » : avec Maritsa Ney, le duo de violonistes se produit régulièrement en concert. Depuis 2014, Sofia fait partie du tout nouvel « Orchestre de Chambre de Liège », composé d’une quinzaine de musiciens à cordes.

    Maritsa Ney débute l’apprentissage du violon à l’âge de 3 ans à l’académie de musique de Bastogne. A 17 ans, elle intègre le Conservatoire Royal de musique de Liège dans la classe de violon de Philippe Koch. Elle y étudie également la musique de chambre avec Mr Jean-Gabriel Raelet ainsi que les cours d’improvisation de Mr Garrett List et de Mr Michel Massot. En 2009, elle obtient sa licence avec grande distinction et en 2012 son diplôme d’agrégation en violon. Dès l’âge de 9 ans, Maritsa découvre les joies de l’orchestre grâce à son professeur de violon Mr Jean-Marie George avec l’ensemble Les Archets du Sablon qui lui donnera l’occasion de prester dans de nombreux pays. Par la suite, elle enrichit son expérience au sein de l’orchestre Jean-Noël Hamal où elle a été konzertmeister durant trois ans, de l’Euro Symphonique Orchestra, l’orchestre Louis Poulet, l’Orchestre de Chambre du Luxembourg, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Depuis 2008, Maritsa est violoniste titulaire à l’Opéra Royal de Wallonie. En 2014, Maritsa s’associe à la violoniste Anne-Sylvie Primo et fonde l’Orchestre de Chambre de Liège, elle y occupe la place de chef de pupitre des seconds violons. Maritsa Ney se produit également en soliste ou en formation de musique de chambre. Cette violoniste aux multiples facettes fait partie de plusieurs ensembles.

    Après des études aux Conservatoires de Metz et de Rueil-Malmaison couronnées par trois médailles d’or en alto et musique de chambre, par un Premier Prix Interrégional en 1998 et par le Premier Prix du Concours de Cordes d’Epernay la même année, Violaine Miller intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Pasquier et Françoise Gnéri en alto, et de Jean Mouillère en musique de chambre. Elle y obtient un Premier Prix dans ces deux disciplines, respectivement en 2002 et 2003. Désireuse de diversifier ses expériences professionnelles, elle collabore régulièrement avec l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, sous la direction de chefs prestigieux. Plus récemment, elle a occupé le poste d’alto solo de l’Orchestre de Chambre du Luxembourg de 2006 à 2009, avant d’intégrer l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Également intéressée par la musique de chambre, Violaine Miller remporte le Premier Prix du Concours de Normandie en quatuor avec piano en 2000, et continue à être régulièrement invitée par diverses formations et festivals tels que le Salon de Musique, les Ensembles Stravinsky et Lucilin, les Rencontres Musicales de La Prée.

    Pierre Fontenelle est belgo-américain. De retour en Belgique en 2014, à l’âge de 16 ans, il suit les cours d’Eric Chardon dans la section « Jeunes talents » à l’Institut Supérieur de Musique de Namur. Il a fréquenté les plus grands violoncellistes lors de masterclasses et a participé à divers festivals européens. En juin 2019, Pierre Fontenelle s’est vu décerner le premier prix « Edmond Baert » au Concours International de Violoncelle de Woluwe-St-Pierre et le prix d’interprétation de la Fondation Feldbusch.

    quatuor Aida 1